Test Mizuno Wave Rider 16

Comme annoncé précédemment sur le blog, je serai prochainement au départ du 20km de Paris avec le Press Challenge Mizuno, c’est à cette occasion que j’ai eu l’occasion de tester les Mizuno Wave Rider 16. Après près de 300km avec ses chaussures utilisées lors de sorties longues, de sorties à AS10 et sur pistes, je suis en mesure de vous présenter mon avis sur ces dernières. La Wave Rider 16 n’est pas la dernière création de l’équipementier japonais Mizuno, elle a déjà été encensée depuis le début de l’année par la presse spécialisée et a ravi bon nombre de blogueurs spécialisés dans le running, et, je peux déjà vous annoncer que j’ai également été conquis par cette chaussure. Ayant une certaine affinité avec Mizuno car je possède également une paire de Wave Enigma qui m’a accompagné pendant mon marathon de Paris 2013, je partais avec un apriori positif sur la Rider, ma première sensation avec la Rider a été la sensation de légèreté, en effet, passant des 350g de la Enigma première version à la Rider et ses 280g, je vous laisse imaginer la sensation. Dès les premières foulées, j’ai retrouvé le confort que je connais des Mizuno, le chausson maintient très bien le pied et l’amorti est excellent. En effet, la plaque Wave garantit une meilleure répartition de l’onde de choc au moment de l’impact au sol, assurant ainsi un bon équilibre entre un excellent amorti et une stabilité efficace. Les autres points forts sont la légèreté et le dynamisme, en effet, un nouvel élastomère est présent sur la 16ème génération des Rider garantissant dynamisme et durabilité de l’amorti pour un poids plus faible. J’ai utilisé les Wave Rider 16 sur piste et lors de sorties longues (jusqu’a 28km), elles ont répondu parfaitement à mes attentes dans les deux cas, une polyvalence appréciable! Bref une chaussure de running performante à mon niveau : souplesse, amorti, stabilité, dynamisme et confort.

7 comments

  • SergeNK

    Quelle est sa durée de vie en km?
    J’aime bien les rider; je suis passé de la Rider 15 à la Rider 16 en 2 coloris: bleu et jaune (en reserve).
    A 1mois de mon marathon, je me demande si ma bleue avec 800km n’est pas en fin de vie et si je ne devrais pas commencer à roder ma jaune pour le jour-j… ou alors aemener ma bleue à 950km environ le jour du marathon.

  • Running-Addict

    Plutôt adeptes des precisions, plus je vois le modèle évoluer et plus je trouve que la rider est attirante! Plus légère et dynamique qu’avant tout en gardant sa polyvalence… Je vais y réfléchir!

  • amaac runner

    excusez moi des répondre après tout ce temps :
    J’ai des rider 17 depuis début Juillet, elles ont 1100 km et commencent à être bien rapées sur l’avant donc autonomie 1000-1200 km

  • grammens vincent

    bjr,
    vos commentaires sur les Wave rider 16 me donnent envie de les acheter mais j hésite encore avec le modèle ultima 5.
    je pèse 82 kg et je ne sais pas quel modèle me conviendrait le mieux ?
    quels sont les différences entre ces 2 modèles ?
    comme je reviens de blessure suite a un mauvais choix de chaussures, je n ai pas envie de me tromper encore une fois…
    je cours 3 à 4x/semaine avec 1 à 2 marathons/an.
    merci d avance pour votre réponse
    Vincent grammens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Suivez moi sur les réseaux sociaux
Cliquez ci-dessous